EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Ce site a été mise à jour le Mercredi 10 Novembre 2021 à 14:14

Edito

Newsletter

Veuillez vous abonner gratuitement pour recevoir regulièrement les nouvelles des communautés Bassa, Bati et Mpo'o

Visites du site

Compteur activé le 30/05/2018

Visites depuis 01/01/2018
3395439
Ce jour1781
Hier1703
Cette semaine11824
Ce mois8399
Total3395439

L’évocation des 100 premiers jours de la nouvelle équipe dirigeante de Mbogliaa a donné lieu à l’émission d’opinions et d’avis par nos frères et sœurs qui suivent l’activité de notre association depuis le 17 novembre dernier.

Le nombre et la diversité de ces réactions qui se poursuivent encore au moment où ces lignes sont écrites, montrent si besoin était, l’intérêt grandissant des nôtres  pour le devenir de notre peuple et la volonté de la prise en main par le plus grand nombre de notre destin commun.

Cette effervescence prouve aussi que Mbogliaa est reconnue comme une plateforme nécessaire pour la coordination de nos activités et l’expression de nos valeurs et rêves partagés. Je n’utiliserai pas cette page pour répondre aux différentes appréciations plutôt positives qui ont été portées par les uns et les autres. En effet, la non contradiction de mes propos par les miens déséquilibrerait ces échanges qui ressembleraient alors à des monologues alternatifs sans intérêt pour la cause que nous défendons tous.

Je suis heureux que tous ceux qui ont pris la peine de se prononcer aient fait des propositions qui montrent quel est leur centre d’intérêt, et quelle priorisation ils font des actions  attendues du Bureau Exécutif que j’ai l’honneur de présider. Cet exercice fait partie de la démarche participative que j’ai toujours appelée de tous mes vœux, car elle permet de rester en permanence en phase avec la volonté populaire et de ne point oublier qui est au service de qui.

Ceci étant, il y a un problème dont nous ne pourrons pas longtemps faire l’économie, c’est le financement de toutes les activités que vous souhaitez et qui sont aussi indispensables les unes que les autres à notre épanouissement collectif.

Toute activité a un coût, Monsieur De Lapalisse n’aurait pas mieux dit. Nous n’avons pas vraiment traité ce problème avant et même pendant l’assemblée générale de novembre dernier, car la participation du plus grand nombre à ce rendez-vous commandait que l’on ne fût pas trop regardant à ce propos. Il est désormais clair que la grandeur de nos ambitions devra s’accompagner des moyens nécessaires pour les réaliser, faute de quoi, nous resterions dans le rêve. Je suis cependant persuadé que l’état de veille dont vous faites preuve dans le suivi des activités de notre association, au lieu d’être pris pour une volonté d’empêcher de tourner en rond devrait plutôt être considérée comme une preuve de vitalité indispensable au président et à l’ensemble du bureau qui ne doivent pas considérer la mission qu’ils ont librement choisie comme une sinécure. Même si cela peut paraître agaçant pour certains peu habitués à la critique, moi je suis convaincu que vous avez un nécessaire droit d’inventaire. Exercez le avec discernement, mais sans modération.

Jérôme MINLEND

Partager l'info