EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Ce site a été mise à jour le Mardi 06 Novembre 2018 à 13:38

Edito

Newsletter

Veuillez vous abonner gratuitement pour recevoir regulièrement les nouvelles des communautés Bassa, Bati et Mpo'o

Visites du site

Compteur activé le 30/05/2018

Visites depuis 01/01/2018
0502394
Ce jour695
Hier1165
Cette semaine5748
Ce mois17989
Total502394

Pauline Louha est une fille du canton Bati fière d’être ressortissante de la grotte Ngok Lituba. Dynamique et ambitieuse femme d’affaires, elle est aussi présidente de plusieurs associations parmi lesquelles  l’Association Les Etoiles de la Savane. Pour en savoir un peu plus sur son canton et son association, nous sommes allés à sa rencontre.

Madame Louha,et si on parlait d’abord des Batis ?

Les Bati constituent une minorité dans le peuple Mbog Liaa .Ils sont originaires de l’arrondissement de Nyanon, département de la Sanaga Maritime, région du Littoral. C’est dans notre canton que se trouve le rocher Ngok Lituba. Du fait de contraintes liées aux migrations, la communauté Bati n’a pas traversé le fleuve Sanaga. Le canton Bati s’étend sur quatre villages à savoir : Ndog Bikim, Nyambat, Mbougue, Kelleng. Chaque village dispose en son sein d’un chef de 3e degré. Leur ancêtre dans les années 1810 s’appelait Makondo Ma Tirgui et venait de la famille Nya-Zok. Notre canton est dynamique et comporte plusieurs associations aussi bien au niveau cantonal qu’au niveau de chaque ville. Ces associations s’activent pour le développement du canton.

Parmi ces associations, il y a l’Association des Etoiles de la Savane dont vous êtes la présidente, pouvez-vous nous parler d’elle ?

L’Association les Etoiles de la Savane existe depuis 20 ans. C’est une association des filles Bati résidant à Douala. Notre association compte 35 membres. A la création, c’est Mbong Catherine qui fut la présidente ; elle a été dix ans à la tête de l’association. Nous avons créé cette association dans le but de connaitre les filles de chez nous vivant ici à Douala, nous entraider, promouvoir notre culture et développer notre canton.

Pourquoi le nom les Etoiles de la Savane ?

Les filles Bati sont très belles et sont de bonnes épouses. Elles sont rares, brillent comme des étoiles même dans un nuage. Bref Ce sont des filles qui brillent naturellement c’est pour cette raison que nous avons donné ce nom à notre association.

 

. Quels sont les grandes réalisations déjà accomplies jusqu’ici ?

Dans notre association, nous avons déjà aidé plus d’une centaine de femmes à s’épanouir dans leurs différentes activités. Nous avons fait un don des chaises au Canton. En outre, Nous avons assisté au deuil du patriarche feu Matolo Zachée organisant les choses d’une manière spéciale. Notre association a reçu l’association culturelle Mbog Liaa qui était venue visiter la grotte lors du mandat du ministre Mpouma, premier président de cette association.

Quels sont les défis que vous comptez réaliser en cette année 2013?

Nous comptons créer un réseau social économique des femmes Bati pour investir dans le domaine de l’agriculture, les travaux générateurs de moyens pour aiderdavantage les femmes et les filles à être plus indépendantes financièrement en organisant des séances de fabrication du savon, de la teinture et du séchage du poisson.

Quelles sont les grandes rencontres que vous avez programmées pour cette année ?

Il est prévue dans notre agenda, une assemblée générale, des journées gastronomiques pendant lesquelles nous allons faire découvrir les mets typiquement Bati .La date vous sera communiquée très bientôt.

 

Interview réalisée par TATIANA MATJE

Partager l'info

Commentaires  

 
0 # bong bienvenu 08-02-2014 21:01
je suis tres content de mes cheries.et fleurs de savane
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir