EDEA 13 juin 2015, MBOG LIAA fêtait ses 20 années d’existence

Association Mbog Liaa

Ce site a été mise à jour le Samedi 11 Septembre 2021 à 19:43

Edito

Newsletter

Veuillez vous abonner gratuitement pour recevoir regulièrement les nouvelles des communautés Bassa, Bati et Mpo'o

Visites du site

Compteur activé le 30/05/2018

Visites depuis 01/01/2018
3291500
Ce jour1466
Hier2470
Cette semaine3936
Ce mois53904
Total3291500
bayebeckA travers cette déclaration, le chirurgien orthopédiste tenait à mettre en lumière une revendication qui ne bénéficie pas toujours d’un écho important.

Le Pr Jean Bahebeck était, le dimanche 28 juin 2020, l’invité de ‘‘La Vérité en Face’’, émission dominicale diffusée sur les antennes d’Equinoxe Télévision. L’occasion pour l’universitaire de s’exprimer sur des sujets d’actualité, notamment la multiplication des revendications à caractère identitaire.

Reconnaissant la légitimité de certaines de ces revendications, le chirurgien orthopédiste a également tenu à mettre en lumière une autre forme d’injustice, à son avis, pas assez relayée. Celle que subit le peuple Bassa, sa communauté d’origine.

«Tous les Bamoun sont dans une région, tous les Bamenda sont dans une seule région. Mais les Bassa sont dispersés dans le Sud, le Littoral; c’est de l’injustice. Le colon a fait ça parce qu’il voulait nous punir pour notre ardeur à la lutte pour l’indépendance… Les Bassa sont la seule tribu du Cameroun qui est dispersée dans trois régions… Les bassas demandent avec insistance la révision de la carte administrative du Cameroun», a déclaré le militant de l’UPC (Union des Populations du Cameroun).

Partager l'info